Attention démagogie en marche !

Publié le par Pierre Henri CONSTANT

Hier soir, le conseil municipal a révélé une image de Pascal Buchet qui laisse perplexe... Tout devient possible, tout est formidable, et surtout, tout est grâce à lui... 20 ans de mairie, un peu plus de 10 ans à ne pas se préoccuper des fontenaisiens, et en 6 mois tout serait possible ? C'est le dégré le plus démagogique de la politique. 

 

Tout cela découlant de l'autosatisfaction qu'il tire de la décision finale dans le contentieux avec l'Etat (donc avec l'ensemble des Français) concernant le CEA.

 

L'historique qu'il a déroulé pendant près de 20 minutes est bien connu de tous, et tient au fait que dès la fin des années 70, les maires successifs de Fontenay se sont inquiétés de la non contribution du CEA à la vie des Fontenaisiens, via les différentes taxes professionnelles et foncières.

 

Toujours est-il qu'après de nombreux démélés judiciaires, et surtout après que l'agglomération Sud de Seine dont M Buchet est le responsable des finances (sic) ait renoncé à une somme identique, la ville de Fontenay aux Roses vient de percevoir définitivement la somme de 9,5 M€. Dont acte. Et comme vous le verrez dans notre intervention ci dessous, nous nous en réjouissons.

 

Mais ATTENTION ... Toutes les promesses ne sont pas bonnes à dire, et c'est le sens de notre intervention d'hier. Dès 2009, nous avions déjà proposé en conseil municipal de baisser les impôts plutôt que de les augmenter. Depuis longtemps nous maintenons que ce ne sont pas les moyens qui ont manqué à P. Buchet, mais l'envie et le désir de changer la vie des fontenaisiens.

 

Nous devons être très prudent sur l'utilisation de cette somme, surtout de candidats comme P. Buchet qui promet la baisse des impôts. Certes cela devra être envisagé, notre groupe Finances y réfléchi déjà, mais attention, un certain nombre de projets sont en cours qu'il faudra financer, et baisser les impôts pour les réaugmenter ensuite n'est pas dans notre intention.

 

En clair, baisser les impôts est uniquement le premier niveau (indispensable) de réflexion sur l'utilisation de ces 9,5 M€, mais la démocratie participative devra l'abonder et/ou la modérer et la vision politique projective à long terme de la vie de notre communue devra en être le véritable guide.

 

Voici notre intervention sur le sujet.

 

Conseil Municipal  4 juillet 2013

 

Monsieur le Maire,

Votre discours de politique générale sur le contentieux du CEA appelle une réflexion de notre part.

Cette réflexion servira de référence lors des délibérations concernées par ce sujet.

Que la ville de Fontenay touche son dû si la justice en a décidé ainsi, est normal en soit.

Que ce soit le résultat de petits arrangements politiques avec le renoncement de l’Agglo à une somme équivalente, les Maires des autres villes en débattront avec leurs électeurs.

Que les Fontenaisiens puissent profiter des bienfaits de la somme qui est aujourd’hui débloquée, nous nous en réjouissons.

Toutefois, cette somme doit être traitée avec une grande attention.

Nous souhaitons qu’elle puisse effectivement profiter à tous les Fontenaisiens.

Pas uniquement à ceux dont les enfants sont inscrits à la restauration scolaire, pas uniquement à ceux qui reçoivent un repas servi par le CCAS, même si nous voterons pour ces délibérations en expliquant nos votes.

 

Nous serons vigilants à ce que cette somme ne soit pas utilisée à des fins purement  démagogique, ou détournée de manière partisane en excluant volontairement certaines catégories de fontenaisiens, ni qu’elle puisse être employée à des fins électoralistes en cette période où les comptes de campagnes sont ouverts.

 

Votre comportement personnel depuis quelques semaines nous amène hélas à le penser.

En effet, pour vous avoir croisé à plusieurs fêtes de voisins ou de quartiers, ou à plusieurs fêtes d’associations, il nous a été donné de vous entendre promettre à tout va des choses que depuis 20 ans vous n’avez pas réalisé.

Une rénovation de rue par ci, un équipement sportif par-là, toujours accompagnée de la phrase magique que vous prononcez à l’envi : « désormais nous avons les moyens… »

La somme est certes importante M Buchet au regard du peu que vous avez fait pour le bien-être quotidien des fontenaisiens depuis plus de 10 ans, mais elle n’est pas infinie, et elle ne vous permet pas de promettre à tout le monde dans les 6 mois qui nous séparent de l’élection.

D’ailleurs, ces innombrables promesses ne sont techniquement pas réalisables avant 2014 et le fait qu’elles soient potentiellement financées n’offre aucune garantie de réalisation, puisque les moyens financiers existaient déjà et que rien n’a été fait jusqu’alors …

Pourquoi donc seraient elles désormais d’actualité, monsieur le maire, puisque rien n’interdisait de les financer hier et qu’elles n’ont jamais été réalisées.

Pourquoi les fontenaisiens devraient ils vous croire aujourd’hui plus qu’hier ?

Vous avez construit un marché de 8,2 M€ en augmentant massivement les impôts, vous auriez pu tout autant rénover une rue ou construire un équipement sportif nouveau.

 

Nous demandons donc que cette somme soit pour l’instant mise en attente et ne soit pas dilapidée au bon vouloir du Prince et de ses amis.

 

Si tel n’était pas le cas, vous risqueriez d’emmener la période qui s’ouvre dans une campagne de Tartarin, remplie de promesses irréalisables, qui ne manquerait pas de déraper dans la surenchère.

 

Vous n’avez pas fait preuve de beaucoup d’attentions quotidiennes pour cette ville depuis plus de 10 ans, et ce n’est CERTAINEMENT pas en 6 mois, et en dilapidant 9 M€ de l’Etat , donc des français, que vous pourrez changer cet état de fait. 

Ce que vous n’avez pas fait depuis 10 ans ce n’est pas par manque de moyens que vous ne l’avez pas fait, c’est par manque d’envie, d’ambition, de projet pour FONTENAY AUX ROSES …

Le principe de démocratie participative que vous brandissez souvent doit s’appliquer tout particulièrement à cette nouvelle étape de la vie de notre ville.

Nous vous demandons, comme vous l’aviez promis, une consultation élargie des Fontenaisiens pour l’utilisation de cet argent public.

Commenter cet article

carole Petit 01/08/2013 09:08

UMP- UDI - bien compliqué -
alliance ou pas alliance ...

Pierre Henri CONSTANT 01/08/2013 10:02



Madame


Il n'y a rien de compliqué soyez en sûre. C'est au contraire très simple.


L'UMP et l'UDI sont officiellement alliés à Fontenay aux Roses, avec une investiture commune et officielle (validée par les commissions d'investiture des deux partis) en faveur de Laurent Vastel.


Si d'autres voix s'expriment, c'est en totale dissidence, en sans autorisation des partis que vous citez.


Le choix de la victoire contre P. Buchet est désormais clair, il est entre les mains de Laurent Vastel et je serai avec lui.


Merci